Envie de participer ?
7ème balade dans le lauragais - le 20 Mars 2022

Ce sont Carine et JC membres CAGA 09/31 qui ont ouvert la saison 2022 avec pas moins de 24 voitures sur la ligne de départ ! Les participants sont venus braver le vent présent ce jour…Malgré les augmentations des carburants !! Le rendez-vous était donné à la salle de Fêtes de Montgiscard située en plein cœur du Lauragais.  C’est devant un café et des viennoiseries que nos joyeux équipages se retrouvent prêt à attaquer une nouvelle saison au sein du CAGA.   Le covid ayant été miraculeusement éclipsé par la guerre en Ukraine.  C’est à partir de 8h30 que les premières voitures se pressent sur le parking réservé pour l’occasion. Les nouvelles A110 sont venus en force, mais notre ami Jean Marc Vialatte et sa femme font de la « résistance » en venant dans une A110 1600S !

Tout le monde discute en tentant de s’abriter du vent. Il est temps pour les organisateurs Carine et JC accompagnés de Laurent (le président), d’Andrew, Anton, Paul et Jules de distribuer plaques (designées par JC lui-même) et les roadbooks mitonnés pour l’occasion. Des goodies sous forme de gobelets à l’effigie du CAGA et d’un pont typique du canal du midi sont aussi distribués grâce au sponsor de l’entreprise ETDI.

  Dominique Fatras, adjoint au Maire chargé des sports et de la culture, nous a fait comme d’habitude une visite amicale.

Avant de partir pour notre périple dans le Lauragais, les organisateurs nous proposent un petit tour de village pour le plus grand plaisir du public venu pour la foire aux bœufs qui se déroule sur la place du village. De retour à la salle des fêtes, Anton accompagné de Paul, Jules ainsi qu’Alexandre donnent le départ aux concurrents. Coralie la trésorière et Carine sont au rayon « paparazzi » leurs appareils photos à la main. C’est GG Calberson qui prend en premier le départ au volant de son A310. C’est parti les véhicules s’enchaînent Laurent et JC « gèrent » la circulation… 

Les villages s’enchainent : Montgeard, Caignac, Saint Michel de lanes (où on avait mangé lors d'une précédente balade), Salles sur l'hers, Saint Papoul et son abbaye cathédrale fondée au 8ème siècle, Saissac et son château Cathare, Sorèze village médiéval avec son abbaye (fondée en 754) qui devient une école. Tous ces villages ont été traversés sans prendre le temps de les visiter, une bonne excuse pour y revenir tranquillement un week-end de beau temps.

Tout le monde arrive enfin au restaurant ‘’la Table de Durfort’’ situé à Durfort, village du Tarn, au pied de la montagne noire et siège de l’artisanat du cuivre et de l’étain. Nous sommes accueillis à bras ouvert par Louise et Julien les gérants et nous passons à un apéritif bien mérité. Ensuite c’est un régal pour les papilles : cannelloni fourré chèvre et saumon avec sa mousse de betterave, écrasé de pommes de terre accompagnant le filet mignon assaisonné de crème de parmesan et puis pour finir, cheese cake avec son coulis de framboises. Le tout accompagné, avec modération, de vin rouge et de rosé ! Excellent restaurant, adresse à recommander !

Nous remettons une plaque à nos restaurateurs et nous repartons pour un nouveau périple concocté par nos organisateurs pour revenir sur Montgiscard. Le trajet nous fait passer par le lac de Saint-Ferréol qui représente une réserve d'eau pour le canal du midi. Ce site est inscrit au patrimoine mondial de l'humanité par l'UNESCO. Nous avons continué par le tracé de la course de côte de Revel pour traverser Labécède lauragais et son château. Viens ensuite le seuil de Naurouze, qui est le point de ligne de partage des eaux du canal du midi, car il en est le point culminant. Nous sommes également passés le long du lac de la Ganguise, Belflou et son château du 13ème siècle, Gardouch, Après ces routes bien sympathiques, nous arrivons à st Rome.  Situé à 2 km du canal du Midi, le petit village de Saint-Rome se singularise par des constructions hors du commun.

Au milieu du XIX° siècle, le Marquis Henri Louis César de La Panouse s'installa à Saint-Rome.
Il y fit construire sa résidence, appelée "Le château" (aujourd'hui privé). Le Marquis de la Panouse était un riche propriétaire terrien : il faisait exploiter ses terres par des ouvriers agricoles pour lesquels il avait fait construire une vingtaine de bâtiments, en dehors de l'enceinte du château et qui forment aujourd'hui le village de St Rome. Inspiré par l’utopie des cités ouvrières des grands patrons d’industrie du XIXème siècle, par les expositions universelles et par ses nombreux voyages, il fit construire ces maisons ouvrières dans une architecture éclectique très étonnante !Faites le tour du village pour observer ce patchwork harmonieux : ces maisons aux styles architecturaux variés (flamand, mauresque, scandinave, baroque…) ne vous laisseront pas de marbre !
Ce village insolite est inscrit sur la liste des monuments historiques depuis 1950.
Le château ne se visite pas mais est visible de l’extérieur.

Nous nous retrouvons sur le parking d’Intermarché Montgiscard ; nous faisons un petit coucou par téléphone à Marie et Jean Claude Thamalet absents pour raison de santé et qui n’auront raté qu’une sortie du CAGA en plus de 20 ans…quelle assiduité !

Nous voila de retour vers la maison après cette belle journée !

Le Bureau

galeries de photos --> Cliquez ICI <--


Commentaires

Connectez-vous pour pouvoir participer aux commentaires.